CTDEC.COM : Centre Technique de l'industrie du Décolletage

Cetim-Ctdec

Le Décolletage

Définition : Série d’opérations d’usinage consistant à fabriquer des pièces généralement métalliques, dont l’usinage de base est obtenu sur des machines automatiques ou semi-automatiques, à partir de barres, couronnes (bobines de fil) ou d’ébauches.

L’industrie du décolletage, née de l’industrie horlogère est implantée dans la vallée de l’Arve au XVIIIème siècle. Cette activité servait autrefois, à dégager "le collet" des vis, à l’aide de tours appropriés : le nom de décolletage était né.

A la fin du siècle suivant, des entreprises qui s'étaient spécialisées dans le décolletage pour l'horlogerie, commencèrent à travailler pour d'autres branches de l'industrie. L'évolution fut nettement accélérée par la première Guerre Mondiale, le gouvernement français ayant fait appel aux industries de Haute-Savoie pour participer à l'effort d'armement.

C'est le début de l'essor du décolletage qui, depuis, a su élargir sans cesse l'éventail de ses productions. Le décolletage se développe au début des années soixante-dix, lorsqu’il commence à fournir l’industrie automobile et les marchés de l’électronique, de l’électricité et de l’électroménager.

Le chiffre d’affaires de la profession passe alors de 113 millions d'euros, en 1965, à 259 millions d'euros, en 1974. Malgré les nombreuses évolutions techniques, ce secteur de sous-traitance doit, sans cesse, faire face aux pressions des donneurs d’ordres.
 
Grâce à la qualité de ses fabrications et à la flexibilité de ses moyens, cette industrie française a acquis par sa compétitivité, une renommée de dimension internationale.

Sur chaque continent, elle exporte des composants destinés à tous les secteurs économiques, notamment :

  • l'automobile
  • le médical
  • l'horlogerie
  • l'armement
  • l'électronique
  • l'aéronautique
  • la connectique
  • les travaux publics
  • les loisirs



Visitez les sites associés :
SNDEC
Musée de l’Horlogerie
Ville de Cluses